Au cours de l’offensive des gardiens de la révolution islamique d’Iran (les pasdarans) au Kurdistan irakien, 21 Pasdars ont été tués et 43 autres ont été blessés

 

Suite aux informations reçues du Parti Pour La Vie Libre Au Kurdistan « PJAK », le 18.07.2011, par la frontière de Zeli et Dolakok, les forces iraniennes composées des milliers de Pasdars et les membres de l’armée régulière ont fait une incursion sur le territoire du Kurdistan irakien. Ces militaires étaient équipés des canons, des chars et des hélicoptères. Pendant cette opération, les combattants de PJAK ont coupé la route aux agresseurs. Ainsi, au cours des violents combats, 21 Pasdars (dont quelques officiers de l’armée) ont été tués et 43 autres ont été blessés. PJAK ajoute dans son communiqué que quelques-uns de ses combattants ont été blessés au cours des affrontements. Les combats durent toujours.

Au cours de ces derniers jours, à plusieurs reprises, les responsables du régime de la république islamique d’Iran avaient menacé de lancer une offensive dans le Kurdistan irakien. Le régime iranien tente de justifier son incursion par la présence des forces du Parti Pour La Vie Libre Au Kurdistan « PJAK » dans cette région. En plus le régime iranien prétend que plus de 150 km2 du territoire de Kurdistan irakien est mis à la disposition des forces de PJAK. Une prétention mensongère ignorée par la plupart des agences de presse internationales.


A.C.P- Postfach 12 02 06-60115 Frankfurt am Main-Germany-Fax: 00-49-221-170 490 21