Grâce aux efforts des militants de l’Organisation des Guérilleros Fédaïs du Peuple d’Iran, le nid d’espionnage du régime de la République Islamique d’Iran en Espagne a été démantelé

Au cours des dernières années, le régime de la RII a installé un important centre de renseignement en Espagne. Suite à la nomination de Morteza Safarian Nazari comme l’ambassadeur, l’activité du service des renseignements iraniens a fortement augmenté dans ce pays. À tel point qu’au cours des deux dernières années, tous les vrais demandeurs d’asile politique en Espagne étaient identifiés par les agents infiltrés du régime au sein de l’administration de Haut Commissariat pour les Réfugiés et ensuite leurs demandes étaient rejetées. Et par la suite, les familles de ces demandeurs d’asile subissaient des menaces et des pressions du régime en Iran.

Un des éléments clés du régime au sein d’HCR en Espagne était Reza Rezaïan. Il est le neveu d’un certain Rezaïan qui est employé de l’ambassade du régime à Madrid. En plus, au cours des deux dernières années, des dizaines d’agents des renseignements iraniens sont installés dans ce pays sous le statut de réfugié politique ou commerçant. Face à cette situation, notre engagement révolutionnaire était d’intervenir. Ainsi nous avons décidé d’identifier les principaux éléments des renseignements du régime en Espagne. Une fois les agents du régime identifiés, nous avons mis les documents et les témoignages irréfutables à la disposition des responsables d’HCR et de gouvernement espagnol. Et nous leur avons demandé de mettre un terme à l’activité de ce réseau.

À ce jour, nous avons identifié 18 espions du régime et leurs coordonnées ont été confiées au service compétant du gouvernement espagnol. Afin d’éviter leur fuite, à l’heure actuelle nous ne diffusons pas encore leurs identités.

En plus, comme témoins, nous avons présenté à HCR les 12 compatriotes demandeurs d’asile comme victime du réseau d’espionnage du régime. Au cours des derniers mois, ces 12 compatriotes avaient déposé leur demande de réfugié politique dans la ville de Santander. Et évidemment, leurs demandes avaient été rejetées par le HCR.

Aujourd’hui, nous sommes heureux d’annoncer le démantèlement de ce réseau d’espionnage du régime criminel de la RII. Ainsi, l’HCR et le gouvernement espagnol ont certifié notre rapport. Suite à ce rapport, trois membres de cette bande viennent d’être arrêté à Madrid par les autorités espagnoles. À part Reza Rezaïan et un employé de l’ambassade, la troisième personne est l’avocate d’HCR au nom de Madame Maria. Celle-ci confiait les renseignements sur tous les demandeurs d’asile politique à Reza Rezaïan .

La chaîne de Télévision Hispan TV et la politique d’espionnage du régime de la République Islamique d’Iran

La chaîne Hispan TV a été créée au mois de janvier 2012 à Madrid. Depuis sa création, à part la propagande islamique et l’infiltration dans les milieux latino-américains, ce centre a toujours essayé de corrompre les personnalités importantes et les responsables espagnoles. Ainsi, les agents de la RII ont pu s’approcher à quelques personnalités. Un de ces personnages qui est au service du régime de la RII, est Yusuf Fernandez. Aujourd’hui, il est le secrétaire des musulmans en Espagne. Auparavant, Yusuf Fernandez avait travaillé à la Radio de Prague. Il était aussi en Iran pour compléter sa formation.

Le fonctionnement du réseau de renseignement d’Hispan TV est compliqué. En d’autre terme, la plupart des associations et des institutions islamique en Espagne donnent des informations à Hispan TV. Par exemple, les membres de l’Union de la Communauté Islamique Espagne (U.C.I.D.E.) travaillent en collaboration avec Hispan TV. Cet établissement d’informateur est composé de :

-       Ria Tatary (président)

-       Yusuf Fernandez (adjoint)

-       Mounir Benjelloun

-       Amparo Sanchez (son poste officiel est : président du centre culturel et islamique de la région de Valencia)

En plus, Amir Pezechkpour, responsable du service culturel de l’ambassade de la RII en Espagne, était en contact avec les responsables de l’Association Culturelle des Chiites du Barcelone pour le compte d’Hispan TV. Il a été convoqué à Téhéran après la découverte de ses contacts avec les milieux chiites de Barcelone.

Aujourd’hui, suite au démantèlement du réseau d’espionnage du régime au sein d’HCR d’Espagne, nous demandons à tous les demandeurs d’asile iranien qui au cours des dernières années, leurs demandes avaient été rejetées, de s’adresser à nouveau au bureau d’HCR dans ce pays et de formuler une nouvelle demande.

Organisation des Guérilleros Fédaïs du Peuple d’Iran

24 Février 2013

A.C.P
Postfach 12 02 06
60115 Frankfurt am Main
Germany

Fax:
00-49-221-170 490 21
E-Mail: organisation@iranian-fedaii.de
Web Site: http://www.iranian-fedaii.de