Nous condamnons la libération de deux terroristes du régime de la république islamique d’Iran (RII) des prisons allemandes

D’après les dépêches des agences de presse officielles, prochainement le gouvernement allemand libérera deux importants terroristes du régime de la RII de ses prisons. En mars 1992, Kazem Darabi et Abass Raël ont assassiné trois dirigeants du Parti Démocrate du Kurdistan Iranien (PDKI) et Nourri Dehkordi - un partisan de la liberté iranien - dans le restaurant Mykonos à Berlin. Bien que dans la décision du tribunal allemand en 1997, les juges avaient prévu que ces assassins ne pourraient jamais bénéficier d’une amnistie, il semble que les compromis secrets entre les régime iranien et allemand aboutiront à la libération de ces deux agents terroristes iraniens.

Quand en 1992, suite aux assassinats des opposants iraniens, l’Etat allemand a mis en place le tribunal spécial de Mykonos à l’encontre des dirigeants du régime iranien, il a reçu les applaudissements et l’approbation de l’opinion publique internationale. Aujourd’hui, apparemment quinze ans après ces événements, l’Allemagne vient de changer de politique et choisir la politique d’entente et de compromis renforcé avec le régime de la RII. Les déclarations récentes de l’Ambassadeur d’Allemagne en Iran – Herbert Honzvitz – au cours de sa rencontre avec fatemeh Alia – présidente de la commission des femmes au Parlement iranien – prouvent que les Allemands sont prêts à poursuivre dans l’avenir leur politique de compromis avec les dirigeants iraniens et de fermer les yeux sur les ambitions de la RII. Au cours de son entretien avec Fatemeh Alia, l’Ambassadeur a ajouté : « les relations proches et les récents entretiens des responsables des deux pays consolident nos rapports parlementaires ». Il poursuit en parlant de « l’accroissement de la population musulmane en Allemagne (4 millions) » et du respect de la société allemande à son égard. Il faut préciser que l’accroissement de cette communauté en Allemagne n’a aucun rapport avec le régime iranien. Car d’une part la majeure partie de cette communauté est sunnite et d’autre part la majeure partie de ces musulmans est originaire de Turquie. Le régime iranien est un régime chiite. En traitant la question de l’accroissement de la population musulmane en Allemagne avec le régime iranien, l’Ambassadeur donne de plus en plus d’importance à un régime réactionnaire. Le rapprochement récent des relations germano-iraniennes, la libération des terroristes iraniens de la prison allemande entrent dans le cadre de la politique d’entente et de compromis de l’Allemagne afin de conclure de plus en plus d’accords commerciaux et économiques.

L’Organisation des Guérilleros Fédaïs du Peuple d’Iran (OGFPI) condamne la décision du gouvernement allemand de libérer les deux terroristes du régime de la RII. Le gouvernement allemand doit tenir compte des condamnations successives du régime de la RII par les organisations internationales pour la violation des Droits de l’Homme, les pendaisons publiques et des dizaines d’autres violations des Droits en Iran. Sans aucun doute, la libération des terroristes et la politique de concession du gouvernement allemand à l’égard du régime islamique va à l’encontre des intérêts de la population iranienne et nous la condamnons fermement.

Organisation des Guérilleros Fédaïs du Peuple d’Iran
13 octobre 2007

A.C.P- Postfach 12 02 06-60115 Frankfurt am Main-Germany-Fax: 00-49-221-170 490 21