La répression du mouvement de protestation de la population d’Ahvaz au prétexte qu’ils sont au service des étrangers

Le mouvement de protestation qui a eu lieu vendredi 15 avril 2005 dans la ville d’Ahvaz (ville située au sud-est de l’Iran – ndt) et Hamidieh a été réprimé par les forces de l’ordre du régime de la république islamique d’Iran (RII). Les agents du régime ont ouvert le feu sur les manifestants. Cette manifestation a eu lieu pour protester contre la violation les droits légitimes du peuple de la province du Khuzistan (le chef-lieu de cette province est la ville d’Ahvaz – ndt). Le mouvement de la protestation populaire a duré jusqu’au samedi après-midi (16 avril), dans la ville et sa banlieue. D’après les informations diffusées, plusieurs dizaines de manifestants ont été tués ou blessés suite à l’intervention des forces de la répression. Également, plus de deux cents personnes ont été arrêtées.

Depuis longtemps, les dirigeants du régime accusent tous mouvements de protestations des peuples d’Iran « de mafia », « de trafiquants de drogue », « de criminels », « de mafia économique », « de séparatistes », « de bandits », etc. Ce vendredi, les responsables du régime ont aussitôt accusé les manifestants de la ville d’Ahvaz comme d’être des Arabes séparatistes, des éléments du parti Baath de l’Irak et des manipulés par la télévision Al-Jazzira. La population iranienne est proche de l’explosion à cause de la pression économique, de la violation des droits politiques et des milliers de malheurs liés au régime dictatorial d’Iran. Dans ces conditions, il est tout à fait normal que les habitants d’Ahvaz et les concitoyens arabes de la province du Khuzistan descendent dans les rues pour réclamer leurs droits légitimes. Même si au milieu des manifestants se trouvent des éléments séparatistes ou même si la manifestation est organisée par les éléments séparatistes, les balles ne sont pas une réponse à leurs revendications et leur demande doit être traitée et analysée.

En soutenant les droits légitimes de tous les peuples d’Iran, et en condamnant la répression de la population d’Ahvaz par les forces de l’ordre, l’Organisation des Guérilleros Fédaïs du Peuple d’Iran invite tous les partisans de la liberté à soutenir la lutte de la population de Khuzistan et des autres peuples d’Iran.


À bas le régime de la république islamique d’Iran
Vive la république démocratique populaire


Organisation des Guérilleros du Peuple d’Iran
17 avril 2005

Organisation of Iranian People's Fedaii Guerillas

A.C.P
Postfach 12 02 06
60115 Frankfurt am Main
Germany

Fax:
00-49-221-170 490 21
E-Mail: organisation@iranian-fedaii.de
Web Site: http://www.iranian-fedaii.de