Barack Obama préfère la réaction chiite à la réaction sunnite

D’après les informations reçues, au cours des prochains jours, des négociations pour la normalisation et l’établissement de relations « amicales » seront ouvertes entre le régime de la république islamique d’Iran (RII) et Barack Obama le nouveau président américain.

Au cours de sa campagne présidentielle et après sa victoire face au candidat républicain, à plusieurs reprises, Barack Obama a insisté pour la normalisation des relations avec le régime de la RI pour combattre le mouvement des Talibans en Afghanistan. Barack Obama connaît parfaitement la vraie nature du régime au pouvoir en Iran. En se rapprochant du régime iranien, il veut sortir les Etats-Unis de leur crise actuelle au Moyen-Orient.

Suite aux récentes déclarations du nouveau président américain à propos de l’établissement de relations « amicales » avec les réactionnaires religieux au pouvoir en Iran, ces derniers, très satisfaits, à chaque occasion font de la propagande en faveur de Barack Obama. Depuis l’élection de Barack Obama, des responsables du régime de la RII tentent démagogiquement de préparer l’opinion de la population pour le changement de leur politique à l’égard des Etats-Unis d’Amérique. À ce propos toute sorte d’arguments hypocrites est admis : la couleur noire du nouveau président, son prénom Hossein etc. En plus, depuis l’élection de Barack Obama, les décideurs du régime n’utilisent plus le terme « grand Satan » pour désigner l’Amérique et ils sont très impatients d’établir ces relations « amicales ».

Bien que Barack Obama ait l’intention d’utiliser le régime de la RII pour la réalisation de ses projets dans la région, il n’y a pas de doute que cette politique lui coûtera plus cher que ce qu’à coûté aux Etats-Unis dans le passé l’utilisation de Ben Laden et des Talibans.

Si l’activité de la réaction sunnite dirigée par mollah Omar en Afghanistan était seulement limitée à ce pays, la réaction chiite - sous la direction de Khamenei – Ahmadinejad - a des projets expansionnistes et intervient directement dans plusieurs régions du monde (Irak, Liban, Afghanistan, les pays du Golf etc.). De même qu’après l’éloignement des Etats-Unis d’Amérique du régime des Talibans ce mouvement réactionnaire a pu survivre grâce aux aides financières et militaires précédemment reçues des Etats-Unis, il ne fait aucun doute que quand ces derniers prendront leur distance des réactionnaires au pouvoir en Iran, ils les laisseront avec la bombe atomique.

Est-ce que pour le nouveau président américain, il y a une différence entre la réaction chiite et la réaction sunnite quand tous les deux violent les Droits de l’Homme, violent les conventions internationales, exécutent les opposants, torturent, imposent le port du voile pour les femmes, ignorent les Droits des femmes, mettent en place des idées moyen-âgeuses ?
En réalité, afin de préserver les intérêts et l’hégémonie américaines, Barack Obama se permet de tenir soumise la population d’Afghanistan. Et il utilise la réaction chiite contre la réaction sunnite, il tend la main vers le régime de la RII qui a exécuté plus d’une centaine de milliers d’opposants, qui a été condamné 58 fois par la commission des Droits de l’Homme de l’ONU pour la violation des Droits de l’Homme, qui est réputé d’être un des régimes le plus despotique de ces temps.

Sans aucun doute, la normalisation des relations américaines sous la présidence de Barack Obama avec le régime de la RII à n’importe quel niveau consolidera le régime réactionnaire au pouvoir en Iran et ira à l’encontre des intérêts de la population iranienne.

Organisation des Guérilleros Fédaïs du Peuple d’Iran
16 Novembre 2008

A.C.P- Postfach 12 02 06-60115 Frankfurt am Main-Germany-Fax: 00-49-221-170 490 21