Nous condamnons l'invasion des impérialistes Anglo-Américains et leurs
Alliés en territoire irakien


Après des mois de pressions intenses, de désinformations et d'intoxications
de l'opinion, et après avoir subi un lourd échec sur le plan politique, et
sans parvenir à séduire les peuples du monde, enfin aux premières heures de
ce matin, les Etats-Unis, l'Angleterre et leurs alliés ont attaqué l'Irak.

Ces dernières années, sous différentes prétextes, les Américains ont essayé
de priver le régime irakien de ses droits au sein de l'ONU et du conseil de
sécurité. En mettant les différents pays sous pression et en faisant de
fausses propagandes, les E.U ont tenté de présenter les dirigeants irakiens
comme des personnages dangereux et illogiques et en même temps, ils ont
accentué leurs préparations de guerre contre l'Irak. Bienque la plupart des
pays membres du conseil de sécurité considérant que l'Irak a respecté la
résolution 1418 de l'ONU et n'ont constaté aucune violation dans ce domaine,
en s'opposant à la prolongation du délai de la mission des inspecteurs de
l'ONU, les E.U ont insisté sur leurs politiques militaristes.

A l'heure actuelle, malheureusement, nous sommes confrontés à une situation
où l'impérialisme américain tente d'imposer son hégémonie à l'échelle
planétaire et d'attaquer les forces révolutionnaires, progressistes et
toutes celles qui s'opposent à son autorité. L'histoire de quelques
décennies de la suprématie de l'impérialisme américain dans le monde prouve
que l'existence et le pouvoir de ce pays sont liés étroitement à la guerre,
aux coups d'état et violations des droits des autres peuples. Depuis des
décennies, personne ne se souvient que même pour une petite période, une
partie de la planéte soit à l'abri des méfaits de la politique américaine.
D'une façon continue, les E.U créent des guerres régionales et mettent la
vie de millions de gens en question. L'histoire de ce pays peut être définie
par l'invasion, l'agression et le massacre des peuples. Et avec un tel
passé, aujourd'hui, cet Etat voudrait désarmer les pays qui s'opposent à son
hégémonie.

Certainement s'il faut désarmer et punir un pays, avant tout il faudrait
commencer par les E.U et ses dirigeants. Au cours de la deuxième moitié du
siècle dernier, à cause des ingérences directes et indirectes des E.U dans
les affaires des autres pays et en conséquence de ses politiques
militaristes, des dizaines de millions de gens ont perdu leur vie. Les
bombardements sauvages et criminels des Américains du Vietnam au Laos, de la
Thaïlande au Cambodge, de l'Indonésie à la Corée et des dizaines d'autres
sont encore dans les esprits. Et ces crimes continuent encore. A ces crimes,
il faut ajouter aussi les différents coups d'état préparés, organisés et
soutenus par les E.U dans le monde.

Aujourd'hui, le grand appétit des compagnies pétrolières américaines est
orienté vers les riches nappes pétrolières irakiennes. Il est évident qu'en
cas de succès de l'aventure militaire des Américains en Irak, la prochaine
tentative militaire sera dirigée contre l'Iran et les nappes pétrolières de
la mer Caspienne. L'ultimatum lancée par G.W.Bush contre le président
irakien afin qu'il quitte son pays dans 48H, montre de façon ouverte la
pensée moyen-âgeuse et barbare du président américain. A moyen-âge, ces
sortes d'ultimatum étaient lancés entre les chefs des tribus. Il faut
résister face à l'ennemi envahisseur. Evidemment, si aujourd'hui, nous ne
résistons pas face à l'invasion barbare des Américains, demain, nous
subirons encore plus les conséquences de ce genre d'aventurisme militaire.
L'actuel conflit international ne sera résolu que par la voie politique.
Toute autre voie alourdira l'ampleur de cette catastrophe.


Organisation des Guérilleros Fédaïs du Peuple d'Iran
20.03.2003

Postfach 120206
60115 Frankfurt am Main
Germany

Fax: 00-49-221-170 490 21
E-Mail: organisation@iranian-fedaii.de
Web Site: http://www.iranian-fedaii.de


_________________________________________________________________